Actualités

Photo

Participation de Michel Allard à l'émission Découverte du dimanche 29 mars 2015

30 mars 2015

Dans le cadre de cet épisode, Michel Allard se prononce sur la bombe méthane et ses conséquences possibles sur la température planétaire.

Les fonds océaniques et le pergélisol menacent de libérer d'énormes quantités de méthane, accélérant ainsi le réchauffement planétaire.

Cette année, l’humanité va émettre près de 10 milliards de tonnes de carbone dans l’atmosphère. Jamais dans toute l’histoire de la terre une telle quantité de gaz à effet de serre n’a été émise en si peu de temps. Conséquence : la Terre se réchauffe à un rythme rapide. C’est déjà très inquiétant. Et ce réchauffement risque d’éveiller un monstre assoupi : les hydrates de méthane. On en retrouve des quantités colossales dans les océans, surtout sur les plateaux marins près des continents. Autant que toutes les réserves de pétrole, de charbon et de gaz réunies. Et une quantité tout aussi abondante se trouve gelée dans le pergélisol.

Bien des scientifiques se questionnent : qu’arriverait-il si le réchauffement planétaire réveillait ce méthane et le libérait? C’est ce qu’on appelle la bombe méthane. A-t-on raison de la craindre? Si ses énormes réservoirs d’hydrate de carbone suscitent des craintes, ils éveillent aussi bien des convoitises. Peut-on exploiter cette énergie comme on le fait pour le pétrole? Le Japon s’est mis en tête d’y parvenir et à déployer des moyens considérables pour exploiter les gisements qui voisinent l’archipel nippon. Les scientifiques japonais ont même pu compter sur l’aide du Canada.

Visionnez l'épisode sur la bombe méthane

Photo

La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique remet ses Prix Enseignement 2015 et près de 400 000 $ en bourses à ses étudiants

25 mars 2015

M. Louis Bélanger, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt, a reçu le prix Enseignement, catégorie professeur, et Mme Suzie Larrivée, responsable de travaux pratiques et de recherche au Département des sciences géomatiques, a reçu le prix Enseignement, catégorie chargé de cours et autre personnel enseignant de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique le 19 mars dernier, à l’occasion de la cérémonie annuelle de remise des bourses et des prix de la Faculté. Ce prix vise à reconnaître publiquement l’excellence du personnel enseignant de la Faculté. Le vice-recteur aux études et aux activités internationales, M. Bernard Garnier, le doyen de la Faculté, M. Robert Beauregard, et le vice-doyen à la recherche et aux études, M. Stéphane Roche, ont procédé à la remise du prix.

Cette cérémonie était aussi l’occasion de récompenser l’excellence et le dynamisme des étudiants et de remercier les nombreux partenaires de la Faculté. Les nouveaux boursiers des grands organismes subventionnaires fédéraux et provinciaux et les récipiendaires de prix et de bourses d’autres organismes ont aussi été mis en valeur. Au total, ce sont 74 étudiants qui sont repartis avec plus de 386 000 $ en bourses et prix durant la soirée.

Tout comme plusieurs partenaires donateurs, M. Daniel Bérard, président de l’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec, et M. Jean-Claude Mercier, président du Fonds de recherche et de développement en foresterie (FRDF), tous deux diplômés de la Faculté, étaient très fiers de « passer au suivant » et d’encourager la relève en offrant des bourses. Le doyen et plusieurs partenaires présents en ont aussi profité pour souligner le bel avenir qui attend les étudiants de la Faculté alors que les besoins sur le territoire sont croissants et que de nombreux ingénieurs forestiers et arpenteurs-géomètres, notamment, sont sur le point de prendre leur retraite.

Trois étudiants ont également reçu le prix Rayonnement de la Faculté pour leur participation remarquable à la vie étudiante, leur engagement dans leur futur milieu professionnel ou encore leur contribution significative à la promotion de leur domaine d’études auprès des jeunes ou du grand public. Les récipiendaires de chacun des trois départements de la Faculté sont : M. Simon Dufour Handfield en sciences géomatiques, M. Charles Breton en sciences du bois et de la forêt et M. Pier‑Luc Dufour en géographie.

« La Faculté est résolument tournée vers l’avenir » soulignait le doyen de la Faculté. « L’engagement de nouveaux professeurs, le renouvellement des programmes d’études, la création de chaires de recherche, l’agrandissement de la Forêt Montmorency et les liens étroits tissés avec nos multiples partenaires sont des atouts immenses dans le contexte actuel. La cérémonie est une magnifique occasion de célébrer la réussite de nos étudiants et de nos enseignants et de remercier nos donateurs. Félicitations et merci à tous » de conclure le doyen.

Photo

À la découverte d'une mégalopole

19 mars 2015

Seize étudiants en géographie ont visité quatre villes majeures du nord-est américain. Ces étudiants, la majorité au baccalauréat en géographie, ont fait une excursion de 11 jours dans la mégalopole du nord-est des États-Unis, entre février et mars. Le groupe était accompagné du professeur Matthew Hatvany et du chargé d'enseignement Guy Dorval. Des présentations et des excursions quotidiennes ont permis d'analyser des problématiques telles que l'aménagement du territoire, la revitalisation urbaine et la symbolique de l'espace.

Consultez l'article du Fil à ce sujet.

Photo

Conflits ou coopération en mers de Chine

12 mars 2015

Le 17 mars au pavillon Gene-H.-Kruger, le professeur Lasserre participera à titre de conférencier au colloque «Conflits et coopération en mers de Chine». Des experts feront la lumière sur les revendications territoriales maritimes des divers pays de la région.

Consultez l'article du Fil à ce sujet.

Le colloque débutera à 9h le mardi 17 mars à la salle 2320-2330 du pavillon Gene-H.-Kruger.
L'entrée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire. Pour information: hei.ulaval.ca

Photo

Ce Nord à découvrir

12 mars 2015

Pierre-Louis Têtu, doctorant en sciences géographiques, participera à la table ronde du colloque ayant pour thème la «Géopolitique du secteur minier: le Nord du Québec sur l'échiquier mondial» . Sa présentation portera sur la géographie de l'approvisionnement chinois en minerai de fer et en acier.

Consultez l'article du Fil à ce sujet.

Le colloque aura lieu le vendredi 13 mars, de 8h45 à 17h, au local 3A du pavillon Charles-De Koninck.
Inscription obligatoire à l'adresse suivante: hei.ulaval.ca/colloquemines2015