Détail d'actualité | Département de géographie
Photo

Samuel Gagnon représentera le Québec en Islande, à l’assemblée annuelle de l’Arctic Circle

08 juin 2018

La journée du 5 juin a été en grande partie consacrée au concours Mon projet nordique. Durant cinq minutes chacun, 18 doctorants ont présenté les grandes lignes de leur projet de recherche portant sur les enjeux du Nord. Parmi eux, cinq provenaient de l’Université Laval. La recherche de Myriam Labbé (microbiologie) porte sur la biodiversité et le potentiel génétique des virus des lacs stratifiés du Haut-Arctique canadien. Pour sa part, Julie Fortin (communication publique) étudie l’influence des communautés cri et inuit dans l’évaluation des projets miniers dans le nord du Québec. Samuel Gagnon (sciences géographiques), lui, se penche sur la compréhension des changements climatiques avec les coins de glace. Quant à Mathieu LeBlanc (océanographie), sa recherche porte sur les effets positifs du réchauffement climatique sur la morue arctique. Enfin, Linda Nowack (biologie) fait une thèse sur l’utilisation de l’espace et la sélection d’habitat de l’ours noir au regard des stratégies d’alimentation et de prédation sur le caribou. Au terme de la compétition, le jury a sélectionné six finalistes, dont Myriam Labbé et Samuel Gagnon, pour représenter le Québec, en octobre prochain à Reykjavik en Islande, à l’assemblée annuelle de l’Arctic Circle.

Pour lire l'article complet, consultez Le Fil, le journal de la communauté universitaire, 25 mai 2018

Photo
Retourner à la liste d'actualités