Photo

Du nucléaire russe à 2000 km des côtes arctiques canadiennes

30 mai 2019

Le journal Le Devoir a recueilli l’opinion de Frédéric Lasserre concernant ce projet inédit de centrale nucléaire flottante.

« Il est important pour la Russie d’afficher son emprise sur sa région arctique, dans une logique de gesticulation politique, face à ses voisins, mais aussi à des fins de politique intérieure, pour revendiquer sa souveraineté sur un territoire qui depuis les années 1970 a été un peu délaissé. Cela fait partie des gestes guidés par cette nostalgie de son statut de grande puissance mondiale. »

- Frédéric Lasserre (extrait de l’article)

Lire l'article complet de Fabien Deglise dans Le Devoir, édition du 29 mai 2019.

Photo
Retourner à la liste d'actualités