Photo

Des fouilles archéologiques au sud de Terre-Neuve

26 octobre 2022

Deux professeurs et quatre étudiants de l’Université Laval ont travaillé cet été sur le chantier franco-québécois de l’anse à Henry, à Saint-Pierre-et-Miquelon.
Les quatre étudiants faisaient partie d’une équipe internationale composée de six Québécois et de trois Français. La codirection québécoise était assurée par le professeur émérite d’archéologie à l’Université Laval, Réginald Auger. Pour sa part, Najat Bhiry, géomorphologue et professeure au Département de géographie de l’Université Laval, a passé 10 jours en septembre à l’anse à Henry.

Ce chantier archéologique franco-québécois a été couvert par plusieurs médias dont Ulaval nouvelles et Le journal de Québec.

PHOTO : L'aire de fouilles des archéologues à l’anse à Henry, avec l'île du Grand Colombier au loin. 
On aperçoit une tente blanche à proximité qui servait d'abri et où était entreposé l'équipement

 

Photo
Retourner à la liste d'actualités