Photo

Chasseurs d’images pour la recherche

21 septembre 2021

Des milliers de chercheurs et de citoyens sur la planète ont recours à la banque de données internationale eBird, tels André Desrochers, professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, et Anaïs Trépanier, diplômée et nouvellement passionnée de la photographie.

«Je suis issue d’une famille de chasseurs, très amoureux de la nature. Je crois donc avoir ça en moi, d’aimer me retrouver dans le bois et le thrill de la chasse, aussi, probablement... Sauf que moi, je n’ai jamais envie de tirer, juste de “chasser” les images des espèces (rires).»

Géographe de formation et aujourd’hui enseignante au Cégep Limoilou, la diplômée de l’Université Laval Anaïs Trépanier a toujours adoré observer les oiseaux. [...] Fascinée aussi par la science et la recherche, elle a recours à eBird, une gigantesque banque de données internationale sur les observations ornithologiques élaborée par le Cornell Lab of Ornithology et la National Audubon Society et dont les utilisateurs – chercheurs comme simples citoyens passionnés des oiseaux – vivent aux quatre coins de la planète.[...] 

«Les photographes ornithologues, qui peuvent être tout autant des chercheurs que de simples citoyens, vont souvent contribuer à la base de données eBird, laquelle est un outil vraiment extraordinaire pour l’analyse des populations d’oiseaux, explique André Desrochers, professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique et directeur des programmes de maîtrise et doctorat en sciences forestières. Il est grandement réputé pour son expertise en ornithologie et en écologie.

Lisez l'article complet paru sur Ulaval nouvelles.

Photo
Retourner à la liste d'actualités