Photo

Ces arbres qui jouent avec le feu

05 mai 2016

Martin Simard, professeur au département de géographie de l'Université Laval a été consulté pour répondre à la question de la semaine de la chronique SCIENCE du journaliste Jean-François Cliche dans le quotidien le Soleil du dimanche 1er mai 2016

 «En tant que "bûcheron du dimanche", j'ai remarqué deux phénomènes au sujet des arbres qui piquent ma curiosité. Le premier est qu'après avoir abattu certains arbres de moyenne grandeur, je constate quelques années plus tard qu'une multitude de repousses surgissent tout autour du tronc sectionné. Est-ce que c'est dû à la période de coupe (printemps, été ou automne) et est-ce que cela se produit seulement sur certains arbres à feuilles (bouleau blanc et érable rouge)? Par ailleurs, il arrive que des résineux morts restent debout et secs pendant des années, sans se décomposer. Même couchés, ils semblent prendre une éternité à pourrir. Pourquoi cette différence dans leur mort?» demande Jean-Marc Poulin, de Beauceville. »

Est-ce que toutes les essences d'arbre font ce genre de repousses, qui peuvent d'ailleurs être assez spectaculaires, après qu'on les eut coupées? La réponse est clairement «non», dit le biologiste et spécialiste de la forêt boréale Martin Simard, qui travaille au département de géographie de l'Université Laval. Il y a un assez bon nombre d'espèces qui le font - mais à des degrés divers et pour des raisons variables.

Lire la suite de cet article, le Soleil du dimanche 1er mai 2016

Photo: le Soleil Dimanche 1er mai 2016

Photo
Retourner à la liste d'actualités