Photo

Politique européenne d’immigration restrictive ou guerre aux migrants indésirables ? Une hypothèse de travail

31 mai 2022 10 h au 19 mai 2022 11 h 30

Lieu : Salle 2376, pavillon Gene-H. Kruger

Conférence du sociologue Andrea Rea organisée par la Chaire de recherche du Canada sur les dynamiques migratoires mondiales.

Résumé de la conférence :

De nombreux travaux mettent en évidence l’orientation toujours plus restrictive de la politique européenne, en particulier depuis que la politique d’immigration s’est transformée en politique du contrôle aux frontières. Cependant, d’autres recherches tendent à montrer que la politique migratoire européenne est plus sélective que restrictive. Une grande distinction catégorielle et cognitive apparaît rapidement différenciant la mobilité intra-européenne de la migration non-européenne. Cette différenciation apparaît aussi dans les appellations opposées de migrants versus d’expats. En 2007, le réseau de chercheurs et militants de Migreurop publiait un ouvrage intitulé Guerre aux migrants pour relater comment l’Union européenne a sécurisé les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla en Afrique du Nord. Cette communication tente de proposer une hypothèse conduisant à penser que la politique européenne d’immigration s’apparente toujours plus à une guerre aux migrants indésirables.

Andrea Rea est professeur ordinaire en sociologie à l’Université Libre de Bruxelles. Il est le fondateur du Groupe de recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Egalité (GERME) de l’Institut de Sociologie auquel il est affilié. Il est spécialisé dans l’étude des politiques migratoires et d’intégration, des inégalités sociales dans le domaine de l'éducation, de l'intégration professionnelle des jeunes sur le marché de l'emploi et des pratiques et politiques d'inclusion sociale.


 

Informations supplémentaires :

Ouvert à toutes et à tous !

Affiche de la conférence (pdf)

Photo
Retourner à la liste d'événements