Conseiller(ère) adjoint(e) au développement durable (stage-emploi)

Employeur : Réserve de la biosphère de Manicouagan-Uapishka (RMBMU)
Zone géographique : Québec et Côte-Nord
Date de parution : 27 mars 2018

Emploi étudiant à temps partiel
Possibilité de stage à temps plein à partir de mai 2018

Notre mission

Mandataire d’une désignation de l’UNESCO, la RMBMU agit comme référence et catalyseur en développement durable. Elle accompagne les organisations en matière d’acceptabilité sociale, de planification stratégique audacieuse et de stratégies participatives. Son expérience de terrain et son approche centrée sur l’innovation sociale et d’affaires distinguent ses interventions sur mesure, qui soutiennent l’excellence.

Mandat

Sous la supervision de conseillère principale, le/la conseiller(ère) adjoint(e) au développement durable a pour mandat de contribuer à la prestation des services-conseils en développement durable et à la réalisation de divers projets de développement territorial et communautaire en lien avec la mission de l’organisation. Ses principales tâches et responsabilités consistent à :

  • Réaliser des analyses documentaires et cartographiques, notamment en ce qui a trait à l’application des lois et règlements relatifs à l’aménagement du territoire;
  • Participer à la préparation de rapports sur les impacts sociaux et territoriaux de projets de développement et à la production de recommandations y étant associées;
  • Effectuer une veille et une recension des meilleures pratiques applicables à un projet donné en matière d’aménagement du territoire, de développement régional et de participation citoyenne;
  • Réaliser la caractérisation de parties prenantes et des enjeux qui s’y rattachent pour un projet donné;
  • Utiliser des outils d’aide à la décision basés sur les principes du développement durable;
  • Préparer des outils d’évaluation et de communication du rendement social et environnemental de projets;
  • Participer à l’organisation d’activités d’information et de consultation des citoyens ou d’autres parties prenantes;
  • Rédiger des comptes rendus de rencontres, des synthèses d’analyse et de documents de projets;
  • Participer à la recherche de financement pour différents projets territoriaux ou communautaires.

Exigences

  • Être étudiant(e) universitaire à temps plein dans un domaine étroitement lié au poste, par exemple : aménagement du territoire et développement régional, environnement, géographie, éco-conseil, etc.
  • Français parlé et écrit impeccable. Anglais de niveau élevé, un atout.
  • Une bonne connaissance des lois et règlements applicables à l’aménagement du territoire constitue un atout.

Compétences recherchées

  • Esprit de synthèse
  • À l’aise à communiquer
  • Attitude positive
  • Travail d’équipe
  • Sens de l’organisation

Conditions

  • Emploi à temps partiel à compter d’avril 2018. Nombre d’heures à discuter en fonction de la disponibilité de l’étudiant(e).
  • Possibilité d’un stage à temps plein à compter de mai 2018, selon l’intérêt de l’étudiant(e) et la qualité de son travail.
  • Salaire de 15,87 $ à 22,08 $ selon le niveau de scolarité. Horaire flexible (conciliation travail-étude).
  • Lieu de travail à Québec, avec possibilité de déplacements sur la Côte-Nord ou ailleurs au Québec au cours de l’été 2018.

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur curriculum vitae ainsi qu’une lettre de présentation au plus tard le 4 avril 2018 à 17 h, à l’attention de M. Jean-Philippe L. Messier, directeur général, et ce, par courrier électronique à l’adresse suivante : lguerin@rmbmu.com.

Nous remercions toutes les personnes de leur intérêt pour ce poste, toutefois nous communiquerons seulement avec les candidatures retenues.

Pour en savoir plus sur la RMBMU et sur son unité d’affaires en services-conseils, visitez rmbmu.com et mu-conseils.com.

Fichier pdf de l'offre d'emploi